Episode n°4 : les visites, partie 2

Salut!

Voici (enfin!) la seconde partie des visites! Tu peux aller consulter la première partie en cliquant ici.

Maintenant que tu sais quoi vérifier pendant une visite, parlons un peu du déroulement en lui-même. Dans un premier temps, voyons ensemble la conduite à tenir lors d’une visite. Dans un second, je t’indiquerai les objets indispensables qu’il te faut emmener avec toi. Enfin, je t’indiquerai quelques anecdotes des visites de Guillaume et moi!

Pose des questions!

La visite d’un bien ne se fera jamais seule. En principe, le propriétaire te la fera. Parfois, cela peut être un tiers. Par exemple quelqu’un de la famille du propriétaire, ou un employé s’occupant du bien.

Dans tous les cas, il est très important, vraiment très important, de parler et de poser des questions à propos du bien! Il faut profiter au maximum de quelqu’un possédant la connaissance du bien en question pour prendre un maximum d’informations.

Si tu as affaire au propriétaire directement, questionne-le sur le passé du bien, sur les problèmes qu’il a pu rencontrer, sur les locataires, etc..

Si tu as affaire à une tierce personne, elle en saura probablement moins sur l’historique du bien que le propriétaire. Mais elle aura sans doute plus souvent l’habitude de venir que le propriétaire. Elle saura surement te renseigner parfaitement sur le quartier et les locataires!

Si tu as des questions en suspens liées à la vente, n’attend pas non plus pour les poser, à moins que durant la visite tu ne sois certain de ne pas aller plus loin dans le processus de vente.

Savoir si le bien sera vide quand tu l’achèteras par exemple est essentiel. C’est loin d’être évident : le propriétaire voudra avoir un minimum de vacance locative, et s’il peut complètement l’éviter, il le fera. Tu rencontreras principalement le cas avec de jeunes investisseurs. Les plus anciens ne t’embêteront pas avec cela, car les nombreux biens qu’ils possèdent leur permettent sans soucis d’avoir un bien vide quelques mois, le temps que la vente se fasse.

Positive attitude!

Au delà des questions, tu dois avoir une attitude positive en visite. Cela semble évident, mais quelqu’un de bonne humeur, qui sourit et qui semble décontracté fera bien meilleure impression qu’un autre renfrogné et froid. Ces petits détails peuvent faire toute la différence face à d’autres acheteurs, ou encore au moment de la négociation!

peace

Autre critère important pour ton attitude : soit sur de toi. Il est impératif que le vendeur voit que tu sais de quoi tu parles. La connaissance du bien que tu achètes et du quartier dans lequel il se trouve aide beaucoup. C’est donc tout ton travail en amont qui va porter à nouveau ses fruits.

C’est également pour cette raison que Guillaume et moi t’encourageons à multiplier les visites. Plus tu en feras, et plus tu prendras d’assurance. Résultat, tu seras de plus en plus à l’aise durant tes visites. Tu verras de suite la différence!

Les objets indispensables

Outre ta bonne humeur et ta jovialité, il te faudra également amener du concret avec toi! Ce que Guillaume et moi appelons : les objets indispensables.

Certains te sembleront peut être évidents, d’autres non. Voici une liste non exhaustive!

1°/ Stylo et papier

papier stylo

Oui, évidemment tu me diras. Sauf que beaucoup oublient ce petit détail. Soit par inadvertance, soit parce qu’il pense qu’il suffira de retenir. Après tout, une visite n’est qu’un regard d’ensemble d’un bien!

Sauf que tu oublieras forcément des choses. En particulier lors des discussions que tu auras avec la personne qui te fera visiter le bien. Il ne sera pas mal vu que tu écrives. Au contraire, cela fait plus professionnel.

Tu auras souvent l’occasion de parler chiffres : taxe foncière, loyer actuel des locataires… etc.. Les noter te permettra de les reprendre à tête reposée!

2°/ Mètre laser ou mètre ruban

mètre laser

Surement l’objet que tu utiliseras le plus lors de tes visites! Nous te conseillons vivement le mètre laser. Il est plus rapide et plus pratique que le mètre ruban : par exemple pour mesurer le plafond. De plus, il enregistre tes mesures au fur et à mesure.

Si tu n’as qu’un mètre ruban, n’oublie pas de consigner tes mesures sur un papier. Un schéma est souvent très parlant!

Il est vital pour toi de bien mesurer les différentes pièces du bien. Il te permettra de vérifier l’annonce internet, puis de te donner une première estimation pour tes futurs travaux.

3°/ Appareil photo

appareil photo

Prend des photos! BEAUCOUP! De chaque pièce, de chaque défaut que tu peux trouver. Mieux vaut en faire plus qu’il n’en faut que pas assez. Tu pourras les trier chez toi à tête reposée.

Les photos te serviront à te remémorer le bien si tu hésites entre plusieurs par exemple. Elles peuvent également te donner des idées de travaux et de conception du bien que tu n’avais pas imaginé de suite lors de la visite.

Enfin, les photos peuvent te servir de preuves lors de la phase de négociation avec le propriétaire, en particulier si ce n’est pas ce dernier qui a effectué la visite avec toi. Lui mettre sous le nez ce qui va t’obliger à faire des travaux, et donc sortir de l’argent de ta poche, fait souvent office de bon argument!

Pas besoin forcément d’un bon appareil photo, ton portable fera très bien l’affaire tant qu’il ne donne pas de photos floues.

4°/ Lampe

lampe torche

Tu en as généralement intégré à ton portable. Mais si tu as une lampe torche à prendre avec toi, n’hésite pas. Cela arrive fréquemment de se retrouver à visiter une cave ou un grenier sans lumière. Et comme ce sont des endroits que tu pourrais imaginer rénover, il est toujours intéressant d’être certain de pouvoir les éclairer!

Si ce dernier objet n’est pas indispensable comme les 3 premiers, je le cite car nous avons déjà eu besoin avec Guillaume de devoir éclairer un grenier que nous visitions.

Anecdotes personnelles

Le grenier faisait parti d’un immeuble de 150 m², utilisé comme co-location. Nous avions donc comme idée de continuer la co-location une fois l’immeuble remis à neuf. Le grenier, qui faisait bien ses 20 m², nous semblait propice pour la construction d’une chambre supplémentaire ou d’une salle de jeux. N’étant pas éclairé car laissé pour ainsi dire à l’abandon, c’est armé des lumières de nos portables que nous avons du découvrir l’endroit! Une lampe torche n’aurait pas été de refus!

Ce fut notamment l’occasion de découvrir l’une des choses les plus invraisemblables vu au cours de nos visites. Une poutre verticale semblait tenir la charpente du toit. Semblait seulement, car lorsque Guillaume toucha la poutre, nous remarquions alors qu’elle était branlante et nullement tenu sur le plancher

poutre branlante

Du site à la réalité

Cette visite de la co-location fut aussi un bel exemple de la différence que l’on peut trouver entre les photos sur leboncoin, et la réalité.

Les 3 photos sur le site laissaient présager un immeuble correct. Pas de la haute qualité, mais quelque chose de propre. Dans la réalité, nous découvrîmes une douche abandonnée au rez-de-chaussée,

salle de bain abandonnée

… une fenêtre cassée à l’étage que l’on ne pouvait refermer,

fenêtre cassée

… et des chambres très très sommaires.

chambre sommaire

Les murs portaient également de nombreux coups.

murs coup

En somme, alors que nous comptions de prime faire simplement quelques travaux de rafraichissement, nous étions tombés sur un véritable chantier! Un problème que le propriétaire se refusa à admettre et qui nous fit abandonner rapidement l’idée d’une négociation sur ce bien.

A l’inverse, nous avons pu prendre des photos de biens qui étaient parfaitement dans l’état décrit par le propriétaire sur l’annonce. Ainsi, ces photos nous ont permis de nous projeter un peu plus en avant dans l’idée de l’achat du bien en question. Dans l’exemple ci-dessous, il s’agissait d’un immeuble de 140 m². L’appartement visité était propre, comme la photo ci-dessous le montre.

salon propre moussa

L’immeuble de Moussa

Cet immeuble nous intéressait fort, et devint la priorité pour Guillaume et moi après 3 semaines de visites intensives. Et comme il y a beaucoup de choses à raconter dessus, je te propose de découvrir tout cela dans l’épisode n°5!

En attendant, n’hésite pas à nous partager dans les commentaires tes anecdotes lors de tes propres visites! Et n’oublie pas : une visite bien préparée, c’est des problèmes esquivés!

Simon

 

Crédits photos

1 Blake

2 Groume

3 Leroy Merlin

4 Slach (Schwaller Sébastien)

5 Leroy Merlin

6 à 11 Simon Bonnemaison

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire