Comment construire un bon dossier de financement?

Salut ! Guillaume et moi espérons que tu vas bien, et que ton chemin vers le métier de rentier avance !

De notre côté, c’est la course au financement pour notre second immeuble ! Celui-là même dont Guillaume t’a parlé dans le bilan financier!

Afin de mettre toutes les chances de notre côté, nous avons constitué un dossier de financement avant d’aller voir la banque.

Mais qu’est-ce exactement qu’un dossier de financement ? Faut-il en faire un pour chaque bien ? Pourquoi cela augmente-t-il drastiquement tes chances de te voir faire financer ? C’est ce que nous te proposons de voir ensemble !

Une négociation à mener avec ta banque

Il faut bien que tu comprennes que lorsque tu te rends à la banque pour demander un emprunt, il s’agit ni plus ni moins que d’une négociation à entreprendre.

Tu dois donc savoir si tu te trouves en position de force ou de faiblesse. Et pas besoin de s’appeler Einstein pour le deviner.

Tu as beaucoup plus besoin de la banque que l’inverse. Tu es en position de faiblesse. Il te faudra donc de solides arguments pour persuader la banque que c’est aussi son intérêt que de t’aider.

Le dossier de financement, l’aide dont tu as besoin!

Le dossier de financement va t’aider dans ce sens. Car c’est un document où tu vas rassembler des informations sur :

  • Ta situation financière avant ton nouveau projet
  • Ton nouveau projet

Il doit être construit de façon claire et précise. Faire un dossier de financement va montrer à la banque que :

  • Tu es sérieux
  • Tu sais t’organiser
  • Tu prépares bien tes projets à l’avance

Tu n’auras évidemment pas ton emprunt juste parce que tu as fait un dossier de financement. Mais il mettra tes interlocuteurs dans de bonnes dispositions envers toi.

Si la forme importe toujours un peu, le fond de ton dossier de financement doit être très bon si tu veux convaincre la banque de travailler avec toi. Voyons donc ce que tu dois ABSOLUMENT mettre dedans.

1°/ Situation financière avant ton nouveau projet

  • Situation personnelle

    • Carte identité
    • Relevés des 3 derniers mois de salaire
    • Relevés des comptes courants, des PEL, des épargnes entreprises… etc.
    • 2 derniers avis d’imposition
    • Assurance habitation
    • Attestation de l’employeur qui prouve que l’on n’est pas démissionnaire, ni sous procédure de licenciement.
    • Contrat de travail
    • Quittance de loyer
  • Ton patrimoine

    • Description de tes biens
    • Récapitulatif pour CHACUN de tes bien du :
      • Coût d’acquisition total
      • Capital restant dû
      • Loyer mensuel HC gagné
      • Rentabilité brute
      • Régime fiscal
      • Baux de chacun des locataires

2°/ Ton nouveau projet

  • Présentation du projet

    • Quel est-il ? Immeuble, maison, appartement ?
    • Composition du bien. Tu peux trouver des plans au cadastre qui te permettront de montrer précisément de quoi tu parles.
    • Ce qui est neuf et sous décennale. Il te faut évidemment les preuves de ce que tu avances.
    • Les travaux qu’il reste à faire. Décris-les précisément !
  • Budget et situation financière après projet

    • Coût d’acquisition total
    • Loyer mensuel HC gagné
    • Rentabilité brute
    • Régime fiscal
    • Mensualité dû à la banque
  • Valeur à la revente

Il peut être très intéressant de faire venir un professionnel qui saura estimer la valeur à la revente de ton bien. Si tu prouves à la banque qu’après tes travaux tu as déjà fait une bonne plus-value, c’est un argument de plus dans ta poche.

Joint l’audit immobilier et la carte de professionnel de celui qui a estimé ton bien!

  • Ta demande de financement

    • Financement total du projet
    • Durée du financement
    • Report de mensualité
    • Pas d’indemnité de remboursement anticipée
  • Les contreparties

    • Hébergement des loyers
    • Assurance habitation du bien
    • Domiciliation de tes revenus
    • Possibilité d’ouvrir des assurances vies
    • Autres (assurances auto, téléphone, etc.)

Ces deux dernières parties ne sont pas exhaustives. Si tu as des demandes particulières, n’hésite pas. De même, si tu as d’autres contreparties à proposer à ta banque, n’hésite pas à leur en faire part.

L’important reste de montrer que tu es clair et précis dans toutes tes informations. Fais-toi un powerpoint et un dossier papier en plusieurs exemplaires pour chaque intervenant.

Le dossier de financement est un outil très puissant quand il est bien construit. Le pire restant de ne pas en avoir du tout. Même si tu es très bon à l’oral, le dossier de financement viendra apporter sa pierre à l’édifice.

Tu DOIS en amener un à chaque fois que tu demandes un emprunt!

N’hésite pas à nous donner tes commentaires sous cet article ou sur notre Facebook!

Simon

 

Crédits photos

1 Pixabay

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire