Comment évaluer la demande

Salut à toi cher lecteur!

Tout d’abord, excuse nous pour cette attente. La préparation du premier cadeau nous a pris beaucoup de temps. Mais le travail paye, et tu vas pouvoir en profiter d’ici la fin de la semaine!

La demande, point clé de ta rentabilité

Aujourd’hui nous allons voir un point clé dans la recherche d’un bien rentable. Comment évaluer ta demande. Il est très important pour avoir une rentabilité élevée que tu puisses facilement trouver des locataires. Si ce n’est pas le cas, tu t’exposes à avoir de la vacance locative sur ton bien. C’est à dire des mois dans l’année où ton bien ne te rapportera pas d’argent, car il sera vide.

ruines demande locative

La vacance locative est LE pire ennemi de ta rentabilité. Il est donc absolument indispensable de faire le maximum pour éradiquer cette vacance locative. Plus la demande sera élevée autour de ton bien, plus tu auras de chance d’avoir des locataires tout au long de l’année. En clair, évalue ta demande correctement, et tu n’auras pas de problème de vacance locative.

Quand évaluer ta demande

Nous n’avons pas encore évoqué en détail les meilleures moyens d’évaluer la demande. Il est vital de l’étudier en 2 temps :

– la demande globale dans les villes, les quartiers. C’est l’étape numéro 3 de l’article de Guillaume Les 11,5 étapes de l’achat immobilier que tu peux lire en cliquant ici.

– la vérification de la demande du bien que tu vises d’acheter. C’est un cas qui se trouve entre les étapes numéro 5 et 6. C’est à dire après avoir confirmer par une visite que ton bien est intéressant à acheter, et qu’il n’y a pas de problème dessus. Et avant d’effectuer une offre d’achat.

La demande globale

Dans ce premier cas, il faut déterminer la demande de la ville ou du quartier où tu cherches à acheter. Normalement, tu as déjà défini cette demande en recherchant les villes et les endroits où il est bon d’investir.

Si tu as effectué la démarche inverse, c’est à dire d’abord choisi ton quartier / ta ville parce que cela t’arrange, tu dois absolument regarder quelle demande il y a. S’il y en a.

Nous détaillerons en long et en large comment trouver les villes de ta région où il fait bon d’investir dans l’article suivant. C’est également à la suite que tu pourras utiliser l’outil que nous avons créé pour être certain d’avoir toujours des endroits où la demande est élevée.

loupe demande globale

Je passe donc rapidement cette première étape.

La vérification de la demande

La seconde est tout aussi importante. Car une fois que tu as trouvé ton bien, que ta visite a été concluante, tu te dois de vérifier encore une fois la demande locative. Plus en détail, et surtout cette fois correspondant à ton futur bien.

C’est cette vérification qui va confirmer si tu vas faire une offre d’achat ou non. Car si tu as confirmation qu’il n’y a pas de demande, ou peu pour le bien que tu vises, tu laisses tomber. D’où l’extrême importance de cette vérification.

LE point à éviter

Tu pourrais pour cela regarder les annonces sur le bon coin. Trouver celle qui correspond le plus à la tactique immobilière que tu as choisi (clique ici pour trouver ta tactique immobilière). Et regarder combien de jours elle reste en place.

interdit

Cela n’est absolument pas suffisant. Et trompeur. Tu ne sais pas qui gère l’annonce derrière, et peut être que cette personne n’est pas réactive. L’annonce qui disparait au bout d’une journée ne veut pas dire forcément que beaucoup de locataires ont fait une demande.

Peut être aussi que tu auras du mal à trouver une annonce correspond à ce que tu veux faire. Ou que lorsque les images t’iront, le texte ne te plaira pas, ne te correspondra pas.

L’astuce lumineuse

Bref, cela n’est pas concluant. Tu vas donc utiliser une astuce très simple. Tu vas créer ta propre annonce. Une fausse annonce, mais que tu rédigeras comme si tu rédigeais la vraie.

idée lumineuse

Comment t’y prendre exactement? Suis les étapes suivantes point par point.

1°/ Recherche de photos

Trouve des photos sur internet qui correspondent à ce que tu veux louer. Par exemple, un appartement de 50m² meublé. Choisis au minimum 3 photos : salon / cuisine, chambre, salle de bain.

Veille à ce que les photos montrent un produit de la même qualité que ce que toi tu veux faire. Ne prends pas de photos trop qualitatives si tu es incapable de faire la même chose ensuite. Il faut aussi que les photos te plaisent. Que tu es envie de louer le bien que tu montres.

2°/ Description des photos

Une fois que tu as tes photos, décris les en quelques phrases, chacune. Soit précis, sans rentrer dans les détails. Si tu veux louer du meublé, liste ce que contient chaque pièce. Pour une colocation liste les pièces communes par exemple.

3°/ Rédaction

Rédige le reste de ta fausse annonce en y incluant tes descriptions des pièces. Tu peux t’aider d’un exemple d’annonce sur le bon coin.

Il faut être précis, pas trop long, mais en incluant tout ce qui peut être important pour le locataire. Il faut comme pour ta véritable annonce, que le futur locataire trouve des raisons de vouloir venir qu’il n’aura pas trouvé ailleurs.

4°/ Mise en ligne

Mets en ligne ton annonce sur le bon coin. Indique la même ville, le même quartier, et dans l’adresse du bien la même rue que le bien que tu comptes acheter.

Evite de mettre un numéro de rue, au cas où un locataire viendrait voir de lui même sur google map ou physiquement où se trouve le bien.

Ajoute à la fin de ton annonce que l’on peut te contacter à ton adresse e-mail (donne la tienne!). Tu peux également mettre ton numéro de téléphone si tu le souhaites. Guillaume et moi te conseillons d’attendre ta vraie annonce pour le mettre. Pas besoin d’être dérangé pour tes fausses annonces, surtout si tu en as plusieurs de rédigées.

5°/ Réception et conclusion

Attends 24 heures. Pas une de plus. Compte combien tu as de demandes de location.

Si tu as 10 demandes ou plus, la demande de ton bien est validée! Tu peux passer à l’étape suivante.

Si tu as moins de 10 demandes, cela veut dire que la demande locative à cet endroit, pour le bien que tu projettes de louer n’est pas forcément bonne. Prendre le risque d’avoir de la vacance locative est trop important et n’est pas cautionnable dans l’idée du bien rentable que tu veux avoir. Il faut donc abandonner l’idée d’acheter ce bien.

Note également qu’en fonction de la qualité des demandes qui te seront envoyées, tu auras une bonne idée du type de locataire que tu auras!

6°/ Finalisation

Enlève l’annonce du bon coin.

N’oublie jamais de répondre à TOUTES les demandes qui t’ont été envoyé. Un petit mot rapide et gentil, qui informe que le bien a déjà été reloué malheureusement.

Si tu fais figure de personne sympathique, et dont les biens s’arrachent comme des petits pains, tu auras d’autant plus de demandes quand tu voudras louer véritablement ton bien. Tu verras que si tu fais des fausses annonces relativement resserrées dans le temps, pour des biens différents mais dans le même quartier, tu retrouveras les mêmes demandeurs!

Une fiabilité à toute épreuve

Cette astuce de la fausse annonce est très loin d’être utilisée par tous les investisseurs immobiliers. Pourtant, c’est une manière simple et efficace qui te permet de te rassurer sur la demande locative de ton futur bien. Tu DOIS le faire. Pour chaque bien que tu souhaiteras acquérir. Et tu dois BIEN le faire!

ok astuce fiable

En suivant cet article, tu as tous les outils pour maintenant valider ta demande. N’hésite donc pas à tester! Fait nous tes retours sur tes fausses annonces dans les commentaires. Combien as-tu eu de réponses maximum en 24 heures par exemple?

A bientôt!

Simon

 

Crédits photos

1 Nicolas Vigier

2 Thibaud Jourdan

3 Frédéric BISSON

4 Yohann Legrand

5 sylvar

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire